• Français
  • english

 

Avec une tradition parlementaire des plus anciennes en Afrique, le Sénégal tient ses premières élections législatives dès 1848. Ce scrutin, remporté par Barthélemy Durant Valantin, confère en même temps au Sénégal le statut de leader des pays africains à se doter d’institutions électives modernes.
Après Alfred GASCONI suivront Aristide Vallon, Jules Couchart, puis le Comte Hector d’Agoult et enfin François Carpot de 1902 à 1914 avec qui prend fin le règne des métropolitains. Carpot sera défait par Blaise DIAGNE en 1914.
Ce dernier a bénéficié du soutien décisif des Khalifes des confréries mourides et tidjanes ainsi que de la prise de conscience du corps électoral sénégalais et des indigènes. Il est le premier député noir à l’Assemblée nationale française.

Ajouter un Commentaire


Commentaires 
Pas de commentaires.